description du grand cormoran


Ordre : Pélécaniformes                     Famille : Phalacrocoracidés             Classe : Avès


Parmi les différentes espèces de cormorans, le « grand cormoran » est le plus répandu et on le trouve sur tous les continents. Chez nous, on le rencontre principalement sur les côtes de Normandie et de Bretagne.

Le cormoran pêche surtout dans les eaux peu profondes. Il est très bien équipé pour la pêche. En effet, il plonge tête la première, se sert de sa queue comme gouvernail et se propulse sous l’eau avec ses pattes, qui sont pourvues de puissants muscles. Pour aller chercher sa nourriture, le cormoran plonge jusqu’à 3m de profondeur. Il lui arrive parfois d’aller jusqu’à 10m.
Le cormoran mange principalement des poissons, mais il lui arrive de varier ses menus avec des crustacés et des grenouilles.

Le cormoran niche dans les falaises, les arbres ou à même le sol. C’est un oiseau plutôt solitaire sauf en période de reproduction où on le voit en colonie. La femelle pond 3 à 4 œufs et les deux parents se chargent de couver et de nourrir leurs petits. Ces derniers prennent leur envol vers 2 mois, mais reviennent régulièrement au nid pendant encore 1 mois pour se faire nourrir.

Dans certaines régions, le cormoran est sédentaire, et dans d’autres, il passe l’hiver dans les terres et part nicher sur les côtes.

Pendant très longtemps, le cormoran était la proie des pêcheurs qui voyaient en lui un adversaire de taille.
Le cormoran n’est pas du tout menacé bien que ses effectifs aient diminué dans certaines régions. A contrario, ils ont augmenté dans d’autres.

Le cormoran mesure jusqu’à 1m, possède une envergure pouvant atteindre 1m60 et pèse jusqu’à 3.5kg.

Le plus vieux cormoran a atteint les 20 ans.



Les Photos présentes sur le site ne peuvent être utilisées sans l'accord préalable de l'auteur.